Human Padel Open : « Les meilleurs du monde bientôt à Toulouse ! »

Charlotte Soubrié et Bastien Blanqué sont Toulousains et sont licenciés au Stade Toulousain Tennis. Ils font partie des meilleurs joueurs français et se préparent à accueillir la première étape du World Padel Tour dans leur ville.

Du 13 au 19 juin prochain, le World Padel Tour fait étape pour la toute première fois en France, à Toulouse. La Ville rose est la terre d’origine de certains des meilleurs Français de la discipline comme Bastien Blanqué et Charlotte Soubrié, licenciés au Stade Toulousain. Interview croisée.

En tant que Toulousain, participer au tournoi à Toulouse, ça vous anime ?

Bastien Blanqué : Pour moi c’est super parce que j’ai commencé à Blagnac, il y avait quelques petits tournois sur la Côte d’Azur mais pas grand-chose d’autre, le circuit pro était en Espagne. Ce sport s’internationalise et se mondialise alors avoir une étape du World Padel Tour à Toulouse c’est top, il y a les meilleurs joueurs du monde qui viennent dans notre Palais des sports. Moi je suis très très fier de ça. L’ambition c’est d’aller le plus loin possible, au final c’est une étape comme les autres, il faut gagner des points. Après bien sûr il y aura tous mes potes et ma famille qui vont venir me voir jouer, ça rajoute quelque chose en plus.

Charlotte Soubrié : J’aimerais beaucoup y participer oui, c’est dans ma ville. Bien sûr que j’en ai envie. Pour le moment je ne sais pas encore comment je vais participer au tournoi, dans quel tableau. Je ne suis pas classé pour y aller directement. Il y a les qualifications et les wild card (invitation).

 

Comment avez-vous découvert le padel ?

C.S. : Je jouais au tennis d’abord. Le padel j’ai découvert un peu par hasard il y a cinq ans, il y avait un tournoi sur la place du Capitole. Le Stade Toulousain faisait une animation là-bas et j’ai un copain qui m’a demandé d’y participer. J’ai mis un pied dedans et je n’en suis jamais sortie.

B.B. : Moi j’ai découvert ça à Blagnac il y a très longtemps. Il y avait un complexe de tennis où on pouvait essayer. Après j’ai continué le tennis et j’ai surtout fait beaucoup de football. À 14 ans j’ai rejoué au padel en famille et j’ai adoré, alors j’ai continué. J’ai progressé et là depuis cinq ans j’habite à Madrid.

Qu’est-ce qui vous a plu ?

C.S. : Moi c’est le côté ludique et collectif. J’ai joué au tennis pendant des années mais tu es seul, là on est deux et c’est beaucoup plus accessible que le tennis. Tu peux t’amuser beaucoup plus vite qu’au tennis.

B.B. : C’est ludique, c’est ouvert à tous les publics. C’est fun et c’est un sport très spectaculaire. Il y a vraiment moyen de s’éclater.

Vous êtes des sportifs de haut niveau dans un sport en développement, comment cela a changé votre quotidien ?

C.S. : Moi je travaille à côté, j’ai des horaires qui sont flexibles car j’ai le statut de sportive de haut niveau. Moi ça me va très bien de concilier mon sport et mon travail. J’ai 33 ans alors c’est compliqué pour moi de quitter mon travail pour me lancer à 100 % dans le padel. Je joue à un bon niveau, je m’entraîne, je prends du plaisir et c’est très bien comme ça. Bastien, il est encore jeune lui (rires).

B.B. : Moi, pour être joueur pro de padel il fallait partir en Espagne, donc il y a cinq ans je suis parti à Madrid parce que là-bas ils avaient les structures, les entraîneurs, les clubs. Être en France et être pro c’est compliqué, ça va venir petit à petit. Pour le moment je m’entraîne là-bas, tous les matins, tous les après-midi. Je fais des tournois sur le circuit pro et le circuit français et j’arrive à gagner ma vie grâce aux sponsors actuellement. Les prize money sont assez faibles, mais quand on fait partie des meilleurs français on a la chance d’avoir de bons sponsors.

Que pensez-vous de l’évolution de ce sport ?

B.B. : Il y a beaucoup de sportifs de haut niveau qui y jouent, il y a des personnalités publiques comme Cyril Hanouna aussi. Ça fait du bien au sport. On peut progresser à tout âge. Par exemple des anciens footballeurs qui à 35 ans arrêtent leur carrière ils vont trouver ça fun, ils vont jouer entre potes et ils vont progresser et participer à des compétitions de haut niveau parfois.

C.S. : C’est exactement ça, Bastien a tout dit, on peut le voir l’engouement que ça prend sur les réseaux sociaux, ça marche super bien, c’est viral.

 

Human Padel Open : les infos pratiques

Tournoi international masculin et féminin du Circuit World Padel Tour.

DATES :

13 et 14 Juin : phases qualificatives au 4Padel Toulouse-Colomiers

15 au 19 Juin : tableau principal au Palais des Sports André Brouat

Matchs à partir de 9h30 et jusqu’en night session (22h-22h30)

CHIFFRES CLES :

  • 120 joueurs et joueuses de l’Elite Mondial
  • Le Top 10 hommes et femmes du classement World Padel Tour

SPECTATEURS et BILLETTERIE :

  • 3000 spectateurs attendus chaque jour
  • Billets en vente sur www.humanpadelopen.fr
  • Offre hospitalités VIP disponible